Perez, J’ai la carte de ton cerveau

Perez, J’ai la carte de ton cerveau

15 mai 2018

Perez a sorti un tout nouveau clip qui mêle électro et art contemporain pour Cerveau tiré de son dernier album Cavernes !

J’ai la carte de ton cerveau

Le clip est sobre mais extrêmement puissant : un plan fixe, une femme cadrée en portrait sur un fond noir et c’est tout. Toute l’intensité du clip se jouera et se joue dans cette femme, coiffée de cheveux courts d’un blond peroxydé, dans ses yeux, dans son visage, dans son expression, dans ses gestes… Et pour cause cette femme ce n’est pas n’importe qui… Perez a demandé ni plus ni moins à Dominique Gonzalez Foerster de prendre part à son clip. Si son nom ne vous dit rien, ce n’est pas dramatique en soi, mais sachez qu’il s’agit de l’une des plus grandes artistes françaises d’art contemporain. Plasticienne et performeuse, elle est même connue internationalement dans le milieu et elle est relativement hybride, voire touche-à-tout. Elle fait des installations, des performances… son œuvre va du cinéma à la littérature, en passant par la photographie, l’architecture et la musique.

On se croirait à la foire du trône

Le tout est porté par la voix sombre de Perez et un instrumental très électro. Et en l’occurrence dans le clip de Perez son œuvre c’est Dominique Gonzalez Foerster elle-même. Elle se livre à une véritable vidéo de performance, qui trouverait très bien sa place au Centre Pompidou ou dans un musée d’art contemporain. Elle bouge au son de la musique, avec un air un peu illuminé, jouant de ses mains et de ses doigts devant elle, sans pour autant ne jamais se toucher le visage ou presque. Et quand elle le fait, elle se dépose des petites paillettes dorées sur la peau. Elle a l’air d’être en quelque sorte possédée ou en transe, comme un pantin désarticulé qui ne contrôle pas forcément ses mouvements, avec quelques petits regards caméra deci delà, comme des coups d’œil au spectateur.

Cerveau fait partie du dernier album de Perez : Cavernes qui est sorti en février dernier sur le label Etoile Distante Records et c’est le deuxième album du jeune homme !