Culture & Vous Paris - semaine du 28 juin 2021

Culture & Vous Paris - semaine du 28 juin 2021

28 juin 2021

Culture & Vous, l'agenda culturel de Radio Néo :
ce qui vous attends du lundi 28 juin au dimanche 04 juillet 2021

LE FESTIVAL DES GUINGUETTES DU MONDE

En quelques mots : les 3 et 4 juillet 2021 verront éclore sur les bords de Seine à Corbeil-Essonnes un nouveau festival, baptisé « Guinguettes du monde ». Quel est l’histoire ? L’histoire des guinguettes est liée aux loisirs ouvriers et aux « dimanches au bord de l’eau ». On se souvient du film de Julien Duvivier, La Belle équipe qui exalte l’amitié et la fraternité au sein d’un groupe d’ouvriers qui bâtit une guinguette au temps du Front Populaire… Après plus d’un an marqué par les vagues successives de confinement liées à la pandémie, ce festival aspire à de vrais moments de partage, festifs et chaleureux. Son implantation aura pour cadre les quais de Seine rive droite à la hauteur du club d’aviron et rive gauche à la hauteur du collège Saint-Spire.

Beaucoup de groupes seront présent dont Lindigo. Cela fait plus de dix ans que le groupe Lindigo, mené par Olivier Araste, est le groupe de maloya le plus populaire. L
eur devise : « Quand tu sais d’où tu viens, tu sais où tu vas », leur style : le Maloya Power. Ils comptent déjà plus de 1000 concerts et six albums à leur actif. A l'été 2021, sera diffusé Les Routes de Lindigo, une série de documentaires pour Canal+ qui suivent le groupe en voyage au Japon, au Mozambique, en Afrique du Sud et en Angleterre. A découvrir au festival des Guinguette sdu Monde le dimanche 4 juillet sur les berges de Corbeil-Essonnes.

Le Festivail accueillera également le groupe Temenik Electric.
Après avoir écumé les scènes internationales avec son arabian-rock mutant, Temenik Electric signe un retour plus intimiste. La langue arabe y contient le feu des guitares et la voix de Mehdi Haddjeri se promène désormais sur des territoires de chanson-rock et d’électro-pop orientale, alternant les climats d’introspection sonore et la fièvre festive des dance-floors. Venez succomber à Temenik Electric, sur les berges de Corbeil-Essonnes, le dimanche 4 juillet.

4 ans après la sortie de leur 1er album AfroMassivSoundSystem avec plus de 80 dates au compteur en France, en Angleterre, au Mali, à Chypre, à Malte ou en Belgique, le groupe Balaphonics est de retour avec un nouvel opus nommé Spicy Boom Boom. Profitez que cette spécialité relevée se soit bonifiée 4 ans dans sa conserve, car les musiciens en ont ras le bocal de jouer sous vide. Il est temps de déguster ensemble ce beau mélange. Balaphonics n’a qu'une envie, c'est de vous réveiller les papilles et d’enfiévrer votre dancefloor avec son Spicy Boom Boom. Ils seront présent au festival des Guinguettes du monde sur les berges de Corbeil-Essonnes, le dimanche 4 juillet.

Dafné Kritharas
.
Née en 1992 à Paris d'un père grec et d'une mère française, Dafné Kritharas puise son inspiration au carrefour de l'Orient et de l'Occident. Elle a été bercée dès son enfance par les chants judéo-espagnols qu'interprétait sa cousine, la violoncelliste Bahia El Bacha. A découvrir ou à redécouvrir au festival des Guinguettes du monde, le dimanche 4 juillet.

Karimouche : c’est à sa voix qu’on reconnaît Carima Amarouche, alias Karimouche. Une voix chaude, frondeuse, qui bouscule nos certitudes sur des beats hypnotiques. Impossible de lui assigner une origine, une adresse, un emploi ou même une humeur. D’où vient-elle ? La portée universelle de sa musique rend la question vaine. Dans ce nouvel opus, comme à son habitude,  elle conjugue poésie, chronique sociale et sens de la dérision ! Il faut en effet la voir tenir une salle hilare pour prendre la mesure de son inspiration. L’évidence s’impose : elle n’a qu’une patrie, la scène. A découvrir au festival des Guinguettes du monde, à Corbeil-Essonnes, le dimanche 4 juillet.

Las Famatinas, trois femmes chanteuses et instrumentistes qui vous invitent au voyage dans les rythmes et la poésie d’Argentine, tout en délicatesse, rempli de joie et de sensibilité. Crée en 2015 par Colacho Brizuela, nominé au Latin Grammy award, Las Famatinas sont les héritières directes de la pensée musicale de Mercedes Sosa. Elles interprètent ses grands succès ainsi que des thèmes moins connus de la musique argentine.Venez découvrir la force et la beauté d’une musique qui émane de la terre, et qui a été touchée par des accents de jazz.
A découvrir au festival des Guinguettes du Monde, sur les berges de Corbeil-Essonnes, le dimanche 4 juillet.

Guiss Guiss : leur sauce, l’électro Sabar, n’est pas simplement un mix entre des percussions rituelles et de l’électro, car les trois frères de sons, ont, à la manière d’un chercheur, respecté chaque chant, chaque code, écouté chaque son de tambour avant d’y joindre un rythme du monde: trap, dubstep, UK garage, drum & bass, bass house, afrobass ou encore kuduro. Pour préserver les fondements du Sabar, les bouillonnants quartiers populaires de Dakar, comme celui de la Médina où a grandi Mara, sont donc devenus le laboratoire où se captent les sons, les ambiances, où s’enregistrent les tambours, où se fabriquent les beats. Pour donner à cette bouillante et sacrée sauce le petit piment qu’elle mérite, c’est le producteur brésilien Chico Correa, expert en alignement des sons anciens et nouveaux, qui a mis la patte finale à ce premier disque. Set Sela, « rendre visite » en wolof, un album fougueux, puissant qui, comme le veut le sabar, est avant tout une invitation au partage et à la fête populaire. A découvrir au festival des Guinguettes du monde, sur les berges de Corbeil-Essonnes, le dimanche 4 juillet.

LE FESTIVAL VILLES DES MUSIQUES DU MONDE


Concerts, créations, rencontres inédites, bals, battle, spectacles Jeune public, mais aussi ateliers de musique, de danse ou de cuisine, causeries, débats, cinéma... une multitude de propositions pour un magnifique voyage à la rencontre d'hommes et de femmes, artistes d'ici ou d'ailleurs, si loin si proches ! On vous propose de noter sur vos agendas le concert de Maryse ! Maryse vous invite à un concert-experience composé en six chapitres, retraçant l’évolution inversée, de l'enfance jusqu'à la vie in utero. A découvrir le mardi 29 juin de 9h30 à 10h30 à l’Espace Renaudie à Aubervilliers.

En 2020-2021, les chanteurs toulousains Mouss et Hakim dirigent La Cité des Marmots, en invitant 30 classes de Seine-Saint-Denis, du CE1 au CM2 à apprendre leur univers musical et leur répertoire teintés d’influences aussi variées que la chanson française ou kabyle, les chants de luttes italiens, le rock et le ska.
En 2021, les grands chœurs de la Cité des Marmots restitueront sur la scène du Fort d’Aubervilliers le jeudi 1er juillet à 18h30.

Focus sur Arat Kilo : transportée de scène en scène depuis deux ans, leur portion d’Afrique reconnectée aux Amériques réconcilie amateurs de hip hop, de jazz et de musiques africaines, tous enfin unis par le groove multicolore et turbulent d’un groupe d’avenir. A découvrir le samedi 3 juillet à 20h00 au Pôle Musical d'Orgemont à Epinay-sur-Seine.

San Salvador : un concert radical chanté à six voix, deux toms, douze mains et un tambourin. Alliant l’énergie et la poésie brute des musiques populaires à une orchestration savante, le concert est l’alchimie subtile d’harmonies vocales douces et hypnotiques sauvagement balayées par une rythmique implacable. Il en résulte un moment déroutant dans un mix entre tragique et joyeux, d’une rare intensité à la croisée de la transe, d’un choeur punk et de constructions math-rock ; dansant et chaleureux ; hyper-rythmiques et haletant. A voir le samedi 17 juillet à 20h au Point Fort d'Aubervilliers.

Vaiteani
:
évolue et fait glisser leur « folk polynésien » originel sur les sentiers de la pop fluorescente et de l’électro fine.
Une transposition accomplie avec beaucoup de grâce qui demeure fidèle à l’adn du duo. Toujours l’anglais parfait et le tahitien ancestral pour parler. Le vendredi 16 juillet à 20h00 au studio de l'Ermitage à Paris.

LE FESTIVAL PHOTOGRAPHIQUE L'OEIL URBAIN

Une dizaine d’expositions, toutes accessibles à pied depuis la gare RER sont déclinées sous forme de parcours photographique à travers plusieurs lieux de la ville, en intérieur comme en extérieur. N'hésitez pas à jeter un oeil à l'exposition de Denis Dailleux : Années 90, de mon village à Persan, qui regroupe les trois premières séries d’un photographe “provincial” monté à Paris. C’est après un été passé dans son village dont il photographie les habitants et commence un portrait, tour à tour complice, drôle et grave de sa grand-tante, qu’il part à la rencontre de jeunes des périphéries urbaines.

Pensez également à aller voir l'exposition de Gilles Favier : Jusqu’ici tout va bien... La Haine, 25 ans après le film. La Haine, de 1995, traite des violences policières et a marqué une génération. Il vient de fêter son quart de siècle mais continue de résonner avec l’actualité. Gilles Favier qui avait travaillé en amont du film a décidé de suivre le tournage à sa manière. N’étant pas photographe de plateau, il s’assure alors de pouvoir conserver son regard et indépendance d’auteur.

EXPOSITIONS


Antique Quantique, l'exposition de Léo Caillard à l'Espace Dali Paris. Pour la première fois depuis la rénovation, l'espace Dali Paris fait dialoguer Dali et un artiste contemporain sur l’héritage antique et sur la manière dont il perdure à travers les siècles
Dali Paris vous invite à assister à un dialogue intime entre deux artistes et à apprécier des esthétiques moderne et contemporaine d’une beauté immuable. Ainsi, se créé une réflexion sur la pérennité, matérielle et intellectuelle, dans une période où l’instantané et l’éphémère dominent l’information, l’économie et même les relations humaines. À découvrir jusqu’au 26 septembre 2021

Chaekgori... de la beauté des livres, et Outre mesure, deux expositions au Centre Culturel Coréen, jusqu'en septembre 2021. D'un côté, une exposition de 47 artistes coréens d’aujourd’hui sur le style Minhwa... qui parle de la beauté des livres, et d'un autre, l'exposition des membres de l’Association des Jeunes Artistes Coréens, qui s'est questionné sur le terme "mesure", terme utilisé dans divers domaines et contextes différents, allant du domaine des sciences et techniques à celui des arts et de la culture. N'hésitez pas, elles sont gratuites.
La Pataugeoire du Jardin d'Acclimatation : durant l'été où dès que la chaleur fait son apparition, le Jardin d'Acclimatation s'adapte à la saison et se transforme en station balnéaire ludique. Venez profiter des joies de l'eau et de la détente au cœur de Paris. De quoi plaire aux enfants et aux grands qui auront de quoi se détendre sur les transats.

Le Grand Palais Ephémère
: e
n 2021, le Grand Palais déménage… et s’installe au pied de la Tour Eiffel, sur le Champ-de-Mars. Ce grand monument éphémère de 10 000 m² sera à découvrir jusqu’en 2024, le temps d'achever les importants travaux de rénovation du prestigieux monument parisien qui accueillera les Jeux Olympiques de Paris.

Et enfin Kilomètre25, le nouveau grand lieu de vie et de culture en plein air à l'abri du périphérique. Venez découvrir, un nouveau lieu en plein air, situé sous le périphérique entre Paris et Pantin. Au Kilometre25, c'est son petit nom, les curieux vont pouvoir participer à de nombreuses animations : cours de sport, ateliers pour les enfants, conférences, projections, mais aussi se régaler avec les foodtrucks présents. Kilomètre25, 12 Rue Ella Fitzgerald, 75019 Paris.