The Franklin Electric

The Franklin Electric

Quelque chose comme un sentiment que la vie, c’est maintenant, pas demain. En 2011, Jon Matte perd un ami proche. Jon avait beau avoir étudié en musique, appris à tirer le meilleur d’une console, joué dans le métro ou accompagné plusieurs autres artistes, l'urgence ne l’avait jamais autant tenaillé. Parlons d’un sens du devoir envers la vie. «J’ai longtemps joué avec cet ami. La musique était intimement liée à lui dans mon esprit. Il me répétait depuis un moment déjà que j’avais tout entre les mains pour bâtir ma propre maison. Son départ m’en a donné le courage. Ce n’était soudainement plus un vague rêve. Ce n’était plus quelque chose que j’allais faire un jour, écrire des chansons, c’était quelque chose que je devais faire. Maintenant.».

The Franklin Electric voit bientôt le jour et remporte en 2012 à Nashville, grâce à la chanson Old Piano, un concours auquel avaient participé 8000 groupes de partout dans le monde. Jon Matte invite de nombreux amis musiciens en studio afin d’échafauder un premier album pierre par pierre.This Is How I Let You Down en mai 2014 sur le label Indica. De spectacle en spectacle, The Franklin Electric gagne à la cause de son alt-pop/indie folk de plus en plus de mélomanes habités par une soif identique à celle du groupe pour des rencontres sincères autour de chansons qui le seraient tout autant. Derrière son piano ou avec sa trompette en main, Jon ensorcèle.   Après avoir accompagné en premiere partie de tournée Half Moon Run, The Barr Brothers ou l'Anglais Ben Howard et d’ajustement, The Franklin Electric ont joué cet été au Festival de Jazz de Montreal, Festival d'Été de Quebec, Edgfest... 

Et alors que This Is How I Let You Down va sortir le 09 octobre en France, Jon Matte regagne ces jours-ci le studio pour composer de nouveau morceaux avec son groupe ( Martin Desrosby, Liam Killen et Alexis Messier ).