Dicozic - Lettre A - Attaché de Presse

Dicozic - Lettre A - Attaché de Presse

[REPLAY] | Les Chroniques de Chaos

Durée : 00:05:12
Date : jeudi 28 septembre 2017
Dicozic par Cédric de l'Atelier de Cédric

Aujourd’hui, c’est la toute première lettre du Dicozic sur Radio Néo. Le principe est simple, 26 lettres pour décoder le vocabulaire des musiques actuelles et tout cela, en 3 minutes chrono !    Pas de suspens concernant le choix de notre première lettre, on commence donc avec la lettre A comme… ATTACHE DE PRESSE.  

Alors à quoi sert un attaché de presse ?

C’est vraiment l’interface entre l’artiste et les journalistes, son rôle est de promouvoir le projet d’un artiste auprès des médias, Si à certaine une époque, ces services étaient réservés à une certaine « elite » du fait du coût de cette prestation, aujourd’hui, on peut dire que le métier s’est largement démocratisé du fait de l’arrivée du net et des déclinaisons web des gros médias. On trouve aujourd’hui une version web de la plupart des gros titres : Le Parisien, Les Inrocks, Le Monde, Le Figaro et j’en passe ; mais aussi des chaines de télé comme TF1, France Télévisions, MTV et autres chaines musicales. Et bien entendu, la plupart des radios, de NRJ à Skyrock en passant par le groupe Radio France jusqu’à NOVA. Du coup, on peut dire que les surface d’affichage ont été démultipliées et permettent, surtout aux jeunes artistes en développement qui souffrent d’un manque de visibilité, d’apparaître sur ces médias aux côtés d’artistes plus confirmés.    

Alors vous allez me dire, pourquoi un attaché de presse ?

Je dirais que l’attaché de presse, avec l’explosion du nombre de projets sur le web, est vraiment devenu l’interlocuteur privilégié des médias. Avec un bon carnet d’adresse, surtout pertinent en fonction du projet de l’Artiste, il peut vraiment ouvrir des portes et permettre au projet de faire ses premiers pas dans le monde médiatique généralement assez « hermétique » au développement et à la nouveauté de jeunes inconnus. L’attaché de presse peut donc être la première personne à démarcher un jeune projet, pour obtenir les premiers « papiers » qui permettront d’avoir une première exposition et des retombées « presse » pouvant alimenter un cercle vertueux et envoyer un signal positif auprès de partenaires potentiels.    

Alors bien entendu, vous allez me dire, peut-on se passer d’un attaché de presse ?

Alors oui il y a toujours des plans « B », on peut toujours prendre un bon pote, un pseudo, se faire passer pour un attaché de presse. Mais alors sachez que vous allez rencontrer TROIS gros inconvénients : tout d’abord, vous allez vous prendre en pleine face tous les refus et c’est psychologiquement très difficile à vivre pour un Artiste, surtout que les journalistes ne prennent pas toujours de gants pour parler d’un projet à un autre professionnel ; d’autre part, c’est extrêmement chronophage, il faut y passer des heures et des heures et, le cœur de votre métier, en tant qu’artiste, ca reste la création artistique ; et enfin, on ne s’improvise pas attaché de presse, parce que c’est avant tout un travail de réseau sur la durée ; un bon attaché de presse connaît (presque toujours) personnellement chaque interlocuteur et peut donc accéder à son écoute de façon directe et souvent même rapide.

Pour finir, Comment choisir un bon attaché de presse ?

Alors c’est TRES subjectif. Le conseil que je peux vous donner c’est avant tout de VOUS faire confiance. Choisir un attaché de presse c’est comme choisir un très bon ami. C’est quelqu’un avec qui vous devez très bien vous entendre, qui sait vous écouter, comprendre vos besoins et surtout votre projet, et qui soit très motivé pour en parler car c’est un peu le « super commercial » qui va défendre votre carrière. La différence avec un très bon ami, c’est que l’attaché de presse, il faut le payer, bien entendu ! Je vais donc vous donner une fourchette de prix mais cela dépendra vraiment du professionnel, de l’état de développement de votre projet, et surtout de vos besoins REELS en terme de « démarchage ». J’aurais tendance à dire que, pour un jeune projet en développement, les attachés de presse radio et télé ne sont pas vraiment adaptés. Ces médias restent très orientés vers les projets (re)connus. Ca ne veut pas dire qu’ils ne prennent pas de nouveautés mais, je dirais que ce sont vraiment des exceptions qui confirment la règle. Donc pas de radio et pas de télé dans un premier temps. On mise donc tout sur le Web et on prend un attaché de presse spécialisé « web » car, comme je vous l’ai dit, tous les grands médias ont leur déclinaison web. Et bien entendu, un attaché de presse web n’a pas d’œillères et pourra parfaitement vous orienter vers des programmateurs radio ou télé. Mais disons que l’appellation attaché de presse web va surtout indiquer le champ d’action et le tarif de la prestation. Concernant le tarif, là encore, c’est TRES subjectif, mais disons qu’il peut varier entre 800 et 1200 voire 1500 euros pour la promo d’un EP, sur 3 à 6 mois. Là encore, tout doit se faire au feeling. Choisissez l’attaché de presse qui vous plait, qui croit en vous, qui connaît le réseau que vous cherchez à atteindre, que vous payez au « juste » prix, et qui vous aide, avec votre projet, à passer à la vitesse supérieure !